17.11.17

Julien Foussard |

Julien Foussard  |

Les défis de julien foussard et les changements réalisés

Julien Foussard (http://www.julien-foussard.digital) apporte son aide aux porteurs de projets qui débutent pour rentabiliser leur business en fournissant des fonds via Iron Capital. Julien Foussard a débuté dans l’entrepreneuriat il y a plusieurs années en concevant une plateforme e-commerce. Le manager apporte son soutien par le biais de la société britannique Iron Capital qui aide les enseignes de souscription en ligne ayant pour objectif d'accroître leurs profits.

L'entrepreneuriat : la passion de Julien Foussard

Possédant un grand intérêt pour le business et décidé, Julien Foussard n’a jamais eu peur d’essayer, d’échouer et de reessayer. Il concrétise plus tard son nouveau projet OYST. L'entrepreneur comprend très tôt qu’il veut être au cœur de l'essor d’une boîte. C’est ainsi qu’il monte sa première boîte à l’âge de 21 ans. Julien Foussard savait, avant d'être impliqué dans l'univers des affaires, qu’il désirait créer des sociétés. Ingénieux et enthousiaste, il lance sa première plateforme de commerce online en 2007. La première entreprise d’une longue série.

La conviction de Julien Foussard est que pour bien entreprendre, il faut être correctement assisté. Le manager prodigue des recommandations, des encouragements ou des avertissements pour faire la différence. Les entreprises n’ont souvent ni C.A ni rentabilité. Elles sont dans l'obligation de s'associer avec l’organe financier qui pourra accompagner leur progression par des conseils, l’adhésion à un réseau ou des outils. Julien Foussard est d’avis que le capital-risque doit se renouveller ; en effet les sociétés françaises en bénéficient plus rapidement depuis quelques années.

Le holding d’investissement britannique Iron Capital dirigé par Julien Foussard fournit exclusivement un financement aux sociétés qui visent la Grande-Bretagne ou les États-Unis et qui offrent des contrats par souscription. Julien Foussard appuie les jeunes porteurs de projets ambitieux. Il juge évident et normal de leur apporter son aide pour faire avancer leur entreprise en tant qu’homme d'affaires et investisseur. Faisant évoluer les prestations numériques de souscription et possédant dix millions à placer sur 5 ans, le fonds Iron Capital va aider une cinquantaine de jeunes entreprises d’ici fin 2017.